Musées

Le Musée de la moto de Marseille et ses 250 deux-roues

Un motard roulant face au couché de soleil

Assez peu connu même à Marseille, le Musée de la moto de la cité phocéenne est pourtant l’un des plus importants du genre en France et en Europe. Il permet de retracer l’histoire des deux-roues et de partir à la découverte de quelques perles rares que les amateurs de la moto auront du mal à trouver ailleurs.

À propos du Musée de la moto de Marseille

Le musée de la moto de Marseille a vu le jour en novembre 1989 et est situé au Moulin de la Palud, un vieux moulin rénové de façon remarquable. Ce vaste édifice s’étend sur pas moins de 1200 m² et 4 étages différents. À travers les innombrables pièces exposées, le visiteur a l’occasion de connaître les origines des véhicules deux-roues et de suivre leurs évolutions à travers l’histoire.

Les pièces présentées dans les 4 étages suivent un ordre chronologique permettant de débuter de la naissance des deux-roues en 1885 jusqu’aux motos telles que nous les connaissons aujourd’hui. Les quelques 250 pièces présentées sont issues aussi bien du patrimoine du musée que de dons de collectionneurs. Des pièces basiques mais aussi des pièces plus rares et de valeur, de quoi ravir les passionnés de moto.

Le musée est situé au 18 Traverse Saint-Paul dans le 13ème arrondissement de Marseille. Il est ouvert tous les jours, sauf le lundi de 10h à 17h. L’accès à une exposition temporaire coûte 3.10€ tandis que l’accès à l’exposition permanente coûte 2.10 €. L’accès au musée est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Que peut-on découvrir au Musée de la moto de Marseille ?

Les amoureux de motos ne sauront plus où donner de la tête en visitant le Musée de la moto de Marseille. On y trouve aussi bien des pièces rares et déroutantes que des pièces populaires qui ont marqué l’histoire.

Le premier étage permet de découvrir les toutes premières motos de l’histoire à l’instar des motocyclettes du début du siècle dernier, de la marque suisse Motosacoche. Les engins s’apparentaient alors à des vélos sur lesquels étaient montés des moteurs à 4 temps et atteignaient de faibles vitesses.

Le 2ème étage est dédié à la période s’étendant des années 1930 aux années 1950. On peut y découvrir un prototype de la marque MGC qu’un fou de mécanique nommé Marcel Guiguet basé à Corbelin dans l’Isère avait développé dans la fin des années 30 avec une vision étonnamment futuriste.

Dans le 3ème étage, on peut découvrir des modèles de la période s’étendant des années 60 aux années 90 avec une forte dominance des marques japonaises notamment le modèle Honda CB 750 Four qui a marqué à jamais le monde de la moto. On peut aussi découvrir des motos de la marque française Nougier qui étaient entièrement fabriquées à la main par le français Jean Nougier.

 

Les plus populaires

Découvrez les meilleurs plans sorties ainsi que des contributions de nos rédacteurs passionnés

Nos partenaires

pcv

Copyright © 2017 enviedesortie.com

To Top